Ça y est, c’est la rentrée

Ça y est, c’est la rentrée

La date de la rentrée des classes est fixée au jeudi 1er septembre 2016. Alors passé le 15 août, il est temps de se plonger dans les listes de fournitures, les rayons des grands magasins, les boutiques de vêtements pour enfants, les librairies spécialisées… Bref, c’est reparti pour un tour !


Ahh, ces matins où on se dépêchent de prendre le petit déjeuner et de brosser les dents de tout le monde, qu’on cherche ses clés de voiture, que le soit on court chercher le petit dernier à la piscine tandis que l’aîné a été oublié au CDI, qu’on n’a plus le temps d’aller chez le coiffeur, que la nounou est malade… Avec le mois de septembre reviennent toutes ces petites joies du quotidien qu’on avait relégués à l’état de vieux souvenirs pendant ces deux mois d’été et de farniente.

Depuis le mois de mai, on tente de planquer les catalogues des grandes surfaces qui vantent les super prix des cahiers, stylos et autres cartables. Mais ils refont surface en août, toujours plus nombreux et insistants. Donc, là oui, il faut se rendre à l’évidence, il est temps de préparer la rentrée.

Et qui dit rentrée dit fournitures scolaires ! Alors, on s’empare de la liste envoyée par l’école, on embarque les enfants dans la familiale, et direction la grande surface du coin pour arpenter les rayons au milieu d’autres parents désemparés et de jeunes futurs élèves excités.

La longue liste des fournitures scolaires

Depuis quelques années, pour ne plus avoir à comprendre certaines demandes hallucinées d’instit’ hallucinants (par exemple, 10 stylos à bille bleu, 5 verts, 5 noirs ; 2 règles graduées ; 10 bâtons de colle… mais ils les mangent ?!!), le gouvernement publie une liste de fournitures scolaires élaborée par les parents et les enseignants et composée d’une quarantaine d’articles essentiels.

Ça permet déjà de faire le tri et de se montrer raisonnable dans le nombre de stylos, cahiers, feutres etc. à acheter. Ensuite, il faut s’y retrouver dans toutes les promos mises en place par les supermarchés. Acheter en lot n’est pas toujours la solution la plus efficace.

Pensez aussi à faire vos courses en ligne. Plusieurs avantages à cette méthode : vous ne quittez pas votre domicile et vous vous faites livrer. On ne cède pas aux caprices des enfants qui veulent des affaires hors de prix ou inutiles comme ce stylo violet à paillettes à l’effigie de la Reine des Neiges (oui, elle est encore et toujours là… !). On évite la cohue. Et on peut trouver des petits prix et profiter de bonnes affaires.

De nouveaux habits pour la rentrée

Idem pour ce qui est de l’habillement, tant pour la vie de tous les jours que pour les activités sportives. Un autre conseil pour faire des économies tout en ne surconsommant pas est de réutiliser les fournitures de l’année précédente, de reprendre les habits du cousin qui a 1 an de plus, de se rendre chez Emmaüs ou dans une bourse aux vêtements, etc.

Sports et loisirs

Trouver une activité extra-scolaire est une autre de ces missions de début d’année. Foot, danse, dessin, équitation, judo, tennis… Choisissez ce qui plait à votre enfant, qu’il aura envie de faire sans que vous ayez à le convaincre pendant 20 minutes d’y aller… Pensez aussi à consulter les jours et horaires afin d’arriver à emmener et à chercher tout votre petit monde dans les meilleures conditions… et sans subir de regards noirs de la part des profs.

Parents taxi et autres idée de transports scolaires

Et justement, si on s’évitait quelques corvées de transport. Tant que vos bambins n’auront pas le permis de conduire, vous avez le rôle du taxi. Renseignez-vous dans votre mairie ou votre école pour savoir si des bus scolaires sont en place. Adhérez à un groupe de parents pour emmener à tour de rôle vos chers petits écoliers.

Assurer les écoliers

Souscrire une assurance scolaire compte aussi parmi les passages obligés même si, en principe, elle n’est pas exigée. Elle est obligatoire dans certains cas : activités facultatives organisées par l’établissement, pour pouvoir fréquenter la cantine, pour les activités périscolaires organisées par la commune… Toutes les infos sont disponibles sur le site service-public.fr.

C’est la rentrée… mais bientôt, les vacances !

Il y a une multitude de choses dont il faut s’occuper avec la rentrée : la cantine et les repas à la maison, l’heure du coucher, la crèche, les manuels scolaires, les devoirs, l’étude du soir, les rendez-vous chez le médecin, les poux, les genoux écorchés, l’argent de poche, la grippe… Bref ! Tenez bon ! Les prochaines vacances sont celles de la Toussaint, entre le 20 octobre et le 2 novembre. Patience…

Attention, pour les vacances, cette année, les zones ont changé ! Avec la réforme territoriale, les régions et donc les zones scolaires ne sont plus les mêmes ! Repérez la zone de votre académie pour connaître les dates des vacances scolaires à venir .

  • Zone A : Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers
  • Zone B : Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg
  • Zone C : Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse, Versailles

La rentrée en chiffres

  • 1er septembre 2016 : date de la rentrée des classes
  • 363 € pour les enfants de 6 à 10 ans, 383,03 € pour les 11-14 ans et 396,29 € pour les 15-18 ans : montants de l’ARS (Allocation de rentrée scolaire) en 2016. Pour savoir si vous y avez droit et comment la demander, rendez-vous sur le site de l’administration française. Elle est versée le 18 août 2016
  • 6 808 900 : nombre estimé d’élèves dans le premier degré en 2016
  • 190,42 € : prix moyen d’une rentrée en 6e selon Familles de France

Les sites utiles

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *